• Nikos Kazantzaki

     





    Nikos Kazantzaki
    (18/02/1883 - 26/10/1957)



    « Dans le cercle gigantesque de l'action divine nous devons percevoir le petit arc vibrant de notre époque. »
    Kazantzaki

    Nikos Kazantzaki est une des figures les plus marquantes de la littérature grecque contemporaine. Poète d'une inspiration souvent épique, esprit universel, il s'est exprimé un égal bonheur dans la tragédie, le roman et l'essai philosophique. Employant le matériel des mythes antiques vu du folklore actuel de son pays, il a construit une œuvre typiquement grecque, qui, malgré son caractère national, a reçu un accueil enthousiaste dans les pays nordiques et anglo-saxons où elle a été traduite. Nlikos Kazantzaki est né en 1883 à Candie dans l'île de Crète. Il étudia le droit à l'Université d'Athènes et vint à Paris où il suivit les cours de Bergson dont il fut un des premiers disciples. Il revint en Grèce et commença à publier ses premières oeuvres poétiques et philosophiques. Il interrompit sa production pour une série de voyages de documentation et visita l'Angleterre, l'Espagne, la Russie, l'Egypte, la Chine, le Japon, etc. Les impressions de ces voyages ont paru en grec et sont considérées comme des chefs-d'œuvre du genre. En 1946, il entra dans la vie politique grecque. Il fut nommé président du conseil supérieur du parti socialiste, puis ministre mais il démissionna pour reprendre en toute liberté son activité littéraire. En 1947, il vint en France où il dirigea quelque temps le bureau de la traduction des classiques de l'UNESCO Et c'est à Antibes où il se fixa qu'il écrivit la plus grande partie de son oeuvre. Il mourut l'hôpital de Fribourg en Suisse le 26 octobre 1957. Il a ensuite été rapatrié en Crête début novembre.

    Source : Le Livre de Poche, LGF

    Extraits d' "ASCESE- SAVATORES DEI

    "Je suis une créature débile et éphémère, pétrie de boue et de songe. Mais au dedans de moi je sens tourbillonner toutes les forces de l'univers."

    "Ecoute ton coeur et suis le; brise ton corps. Regarde : tous, nous sommes un."

    "Aime l'homme car il est toi même."

    "Ne daigne pas demander s'il y aura victoire ou défaite - lutte."

    "Je veux trouver une raison de vivre, pour supporter l'horrible spectacle quotidien de la maladie, de la laideur, de l'injustice et de la mort."

    « Regarde : ils vivent, ils travaillent, ils aiment, ils espèrent.
    Regarde de nouveau : tous ont disparu ! »

    « Le corps est un vaisseau qui navigue sur des eaux noires. Quel est son but ? De couler. »

    «Désespéré mais intrépide, dirige la proue vers l'abîme et dit :
    Rien n'existe.»

    « Maintenant je le sais : Je n'espère rien ; je me suis libéré de l'esprit et du cœur. Je suis monté plus haut. Je suis libre. C'est ce que je veux, rien d'autre. Je cherchais la liberté. »







  • Commentaires

    1
    Mercredi 27 Septembre 2006 à 08:57
    Katzantzaki
    J'adore... Pourrais tu nous publier d'autres extraits de son oeuvre ? Bisous
    2
    Mercredi 27 Septembre 2006 à 09:27
    Katzantzaki Réponse
    j'irais voir dans ses romans biz
    3
    Mercredi 27 Septembre 2006 à 16:54
    Hello ici
    Whaou ! V'la du Katzantzaki ! Et pourquoi en ouvrir un thème pour y regrouper les extraits de ses oeuvres ? Bisous à vous 2 !
    4
    Mercredi 27 Septembre 2006 à 17:18
    réponse à kaou
    et oui du kata mais il manque le temps pour relire ses romans !!!
    5
    Jeudi 5 Octobre 2006 à 00:51
    hello
    j'aime bien la derniere citation! un personnage interessant ce Katzantzaki!
    6
    Jeudi 5 Octobre 2006 à 10:08
    Katzantzaki
    un des mes préféré !:!!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :