• Kant et l'esthétique



    1887-PETITION DES ARTISTES CONTRE LA TOUR EIFFEL

    « Nous venons, écrivains, peintres, sculpteurs, architectes, amateurs passionnés de la beauté jusqu'ici intacte de Paris, protester de toutes nos forces, de toute notre indignation, au nom du goût français méconnu, au nom de l'art et de l'histoire français menacés, contre l'érection, en plein cœur de notre capitale, de l'inutile et monstrueuse tour Eiffel, que la malignité publique, souvent empreinte de bon sens et d'esprit de justice, a déjà baptisée du nom de « Tour de Babel ».

    KANT ET L'ESTHETIQUE.

    Actualité de KANT

    « En jetant par erreur un sac poubelle qui faisait partie d'une exposition de la Tate Britain à Londres, une femme de ménage vient, sans le savoir, de défier la doctrine développée dans la Critique de la faculté de juger (1790), et de prendre part, en acte, à plus de deux siècles de débats esthétiques.
    Le sac poubelle, qui a été récupéré dans les ordures du musée avant de disparaître définitivement, était une œuvre de l'artiste allemand Gustav Metzger intitulée Nouvelle création de la première présentation publique d'un art auto-destructif (1960). Placé sous une table recouverte de débris divers, le sac contenait des morceaux de carton et des vieux journaux. .

    Selon Kant, «est beau ce qui plaît universellement et sans concept». Autrement dit : le jugement esthétique serait subjectif et universel ; sans concept, le beau plairait indépendamment de tout savoir préalable, il se situerait dans le sujet, et non dans l'objet.
    En clair la beauté est dans l'œil de celui qui regarde, et non dans ce qui est regardé !
    Il faut nuancer dans la phrase :
    « ce qui plaît universellement »
    On doit réduire le mot universellement à une époque donnée et à une société donnée.Ce qui plait à certains ne se trouve pas nécessairement beaux pour d'autres Van GOGH n'a pas vendu un seul tableau de son vivant,alors qu'à notre époque il est l'un des peintres le plus cher, et le plus universellement apprécié.

    A l'inverse tout se démode et ce qu'on trouve beau aujourd'hui ne le sera peut-être plus demain .
    Cependant KANT à raison quand il dit que l'esthétique ne procède pas par concept. C'est à dire que quelque chose ne puisse être beau que par rapport à un existant.

    "En affirmant enfin qu'il est «sans concept», Kant situe le beau du côté du sentiment plus que de la connaissance. Mais là encore, la théorie est mise à mal par les faits. Non seulement la connaissance permet d'enrichir et d'étendre le registre des sensations, de mettre en évidence les ressorts de la valeur esthétique d'un objet, mais, avec des œuvres comme celles de l'Arte povera, de l'art conceptuel, ou du Nouveau Réalisme, un savoir est devenu nécessaire pour tout bonnement distinguer une œuvre d'art d'un objet banal.
    Oui le goût peut-être formé.
    Cette formation du goût qui augmente nos sensations et les enrichies ne crée pas « un catalogue » dans lequel nous allons puiser pour rechercher par analogie ce qui doit être beau.
    La beauté ne provient pas d'une opération mentale de reconnaissance, mais est bien du domaine de la sensation et de l'émotion. Peut-être ressenti comme beau quelque chose d'absolument nouveau par rapport à ce que nous connaissons.

    "Le beau ne serait beau qu'à être partagé" <
    Ou tout au moins partageable.

    Ces commentaires font suite à un article de Monsieur André Rouille
    Pour ceux qui voudraient lire le texte complet, sur le sac poubelle, il se trouve sur le site :
    www.paris-art.com/edito_detail-andre-rouille-


  • Commentaires

    1
    Samedi 11 Novembre 2006 à 10:53
    Hello Philotés
    Hé oui, on voit dans cet article que le beau est une notion effectivement de sensation et d'émotion. Un article trés interessant et bien fait. Bisous
    2
    Samedi 11 Novembre 2006 à 17:49
    reponse à ma kakaoute
    je continue à sévir biz et bonne lecture!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :